Paraît que c’est la nouvelle manucure à la mode, donc forcément j’ai essayé 😀 Je vous préviens tout de suite, impatientes s’abstenir, faut vraiment ne rien avoir à foutre de son dimanche. Limite il faut le faire en deux jours, vous allez vite comprendre pourquoi.

Première étape, choisir deux couleurs qui iront bien ensemble. Je l’ai faite sobre : noir et gris. On se munit également d’une base (ça évite aux ongles de jaunir à force), d’un top coat normal ou matifiant, de dissolvant et d’un pinceau fin mais raide pour corriger et surtout d’œillets pour feuilles que l’on coupe en deux.

Ensuite, on applique une couche du vernis qui apparaîtra sur la lunule (partie blanche à la base de l’ongle). On peut décider  de continuer le lendemain matin histoire que ça soit bien sec, sinon on se contente d’attendre. On colle ensuite les œillets à la base, comme suit :

Puis on passe à l’autre couleur, qu’on applique par dessus, un peu à cheval sur l’autocollant en veillant à ne pas passer en dessous avec les poils du pinceau.

Et là.. c’est le drame on a plutôt intérêt à bieeeen attendre. Sinon quand on enlève le collant, bha là c’est le drame pour de vrai (musique dramatique).  Quand c’est bien sec donc, on enlève délicatement les œillets. L’inconvénient c’est qu’il reste souvent un peu de colle. On s’arme de patience et on frotte doucement sous l’eau froide, ce qui finira de durcir le vernis par la même occasion. Dernière étape, ajouter une couche de topcoat. Matifiant ou brillant, comme vous voulez !
On obtiendra donc soit ça :

Soit ça :

Now, reste plus qu’à se la jouer avec vos ongles haute couture 😀 Enfin, après avoir délicatement corrigé au pinceau. On le trempe dans le dissolvant, on éponge un peu sur un mouchoir et on vient enlever ce qu’on a mis à côté ou égaliser la base de l’ongle. Honnêtement ça fait son petit effet et ça occupe un dimanche pluvieux ! 🙂

See ya !

« »