cheesecakeUn peu comme ça ouais. Merci à @YasinOzcan pour le gros fou rire. Donc hier, c’était soirée Cheesecake, ardemment réclamée par @Rosefraiz, qui a bavé toute la journée en y pensant. (Ouais, rien que ça.) J’ai donc repris ma recette de la fois passée, l’arrangement que j’y avais apporté ayant donné un résultat satisfaisant. Un fouet à la main, j’étais prête à dompter les ingrédients. Et comme je suis magnanime, je vous offre ma recette ! (Waaaaah) C’est relativement simple et rapide, il faut juste prévoir que ça se mange froid et limite, c’est meilleur le lendemain.

Ingrédients :

500g de fromage blanc maigre
1c.à s. de farine
100g de sucre fin
3 oeufs
200g de speculoos
50g de beurre
une pincée de sel
cannelle

Matériel :

Un fouet ou un batteur électrique
Deux grands saladiers
Une balance (ou google)
Une maryse (#cestquicettepute)
Un moule en silicone ou un moule à manqué
Un four (c’est mieux)
Un rouleau à pâtisserie ou un écrase patates

Préparation :

Alors pour commencer, on place les speculoos dans un sac congélation et on les écrase au rouleau, ou comme moi on les met dans un tupperware et on écrase à l’écrase patates. Si vous avez un homme sous la main, c’est le moment de le faire participer. Il ne risque pas de faire de bêtises et avec un peu de chance ça l’éclatera 😀 (kr kr kr) Il faut qu’il ne reste pas de trop gros morceaux, comme sur la photo.

Pendant ce temps là faites fondre le beurre au micro ondes. Mélangez ensuite les deux, placez le mélange au fond de votre moule et tassez avec le dos d’une cuillère puis placez au réfrigérateur en attendant.


Ensuite on sépare le blanc des jaunes et on réserve les blancs pour l’instant. (Astuce : Séparez les un à un dans une tasse, pour éviter de devoir tout jeter si vous en foirez un) Pensez également à préchauffer le four en sortant la plaque, à 180°C.

Aux jaunes, on ajoute le sucre et on fait blanchir au fouet. (A comprendre, rendre le mélange jaune clair) On ajoute la farine, le fromage blanc et la cannelle en fonction de vos goûts, on mélange le tout pour avoir une préparation homogène.

À côté, on fait monter les blancs en neige en y ajoutant une pincée de sel. Si vous faites ça à la main et que vous êtes un homme, évitez qu’on vous voie faire de dos 😀 Bon logiquement, on dit qu’ils sont bons quand on peut retourner le plat sans que ça tombe. Mais n’essayez pas avec les plats en métal de chez Ikéa, vous allez vous retrouver avec un masque à l’œuf. Donc on attend juste que le mélange fasse des pointes qui tiennent quand on lève le fouet.

On les incorpore délicatement à la Maryse (#cestquicettepute) aka spatule, sans casser les blancs. On ressort le moule du frigo, on le pose sur la plaque du four et puis on remplit. (Dans le cas du moule en silicone, il faut impérativement le poser avant de le remplir, sinon la manipulation va être chaotique 😀 ) Et zoù, au four pour une bonne heure ! (à 180°C, toujours.)

Pour voir si c’est cuit, il faut que le dessus soit bien doré et que la mousse soit ferme. Essayez d’ouvrir le four un minimum lors de la cuisson et si vous avez le temps, laissez le bien refroidir (limite dans le four, porte ouverte) puis au frigo avant de le démouler. Il est possible qu’il retombe un peu après cuisson. Et on déguste avec un coulis de fruits rouges ou des fruits frais ! (groseilles, framboises, fraises,..)


A TAAAAAAAAAAAAAAAABLE !

« »