Bon clairement, quand on me dit « viens voir gratuitement un film de gonzesses qui a l’air cool », je dis oui de suite. Et puis j’embarque Aurélie sous mon bras (enfin plutôt mon parapluie) parce que sans les copines, c’est moins drôle !

Déjà première découverte, il y a un cinéma caché près du Botanique. Comme quoi on en découvre tous les jours ! Première tentative, on est arrivées trop tôt et c’est encore fermé. On décide donc d’aller attendre à l’abri, histoire de grignotter un peu avant le film. On retente, et nous voilà à l’intérieur de ce joli cinéma, très intimiste et old school. On est accueillies par l’adorable Catherine qui nous explique un peu le film et nous fait patienter jusqu’à l’arrivée des autres. Et puis zoù, on descend dans la petite salle (40 places) qui donne presque un sentiment de nostalgie (sortez les violons et les mouchoirs) . Les sièges sont d’un confooooort ! Le pied !  😀

Je n’avais pas regardé la bande annonce pour préserver le suspense. Et je n’ai franchement pas été déçue ! C’est hyper drôle. Vraiment, j’ai rigolé du début à la fin, entrecoupé par des « Aaaaaw » emplis de girlytude. (Bah oui hein, spas un film de gonzesses pour rien) Les personnages sont fort attachants, même la pure bitch se transforme en fille qu’on aime bien quand même. C’est trash, ça rote, ça vomit, ça s’arrache les cheveux. Tout ce qu’on aime en gros ! Donc voilà, un film de gonzesses certes, mais comme le dit Aurélie, c’est tout à fait envisageable d’emmener l’homme avec vous ! Pas de robot qui parle, mais dites lui que des filles se battent, il viendra d’office ! 😀 J’ai presque envie d’aller le revoir avec d’autres copines. Ça fait longtemps que je n’avais pas autant apprécié un film léger !

Je vous laisse avec le trailer :

Moi je m’en vais jouer avec mon miroir, mes rubans et le joli parfum qu’on a reçu ! (Ouais, les filles ça aime aussi les goodies bags)

Merci à flair.be !

See ya soon pour un article plus mkupesque !

« »