Illustration : Patrick Hart http://hart-pictures.blogspot.fr/

Les vacances en moto. Alors qui dit moto, sportive qui plus est, dit prendre le moins d’affaires possible. Genre tout caser dans un sac à dos. Quand je dis tout, c’est tout hein. De ta petite culotte à tes tongs en passant par ton vernis (oui oui, ton, pas tes), tes fringues (faut bien), ta brosse à dents et tes what mille produits pour les cheveux. Et ton maillot, parce que hein, quand même, tu pars en vacances. Ne blêmis pas, toi là-bas ! Je vais te montrer comment faire.

Alors étape 1 : Tu arrêtes tout de suite cette sale habitude de te balader quotidiennement sur le site de Zalando. Tu te fais du mal. Ou tu demandes à une copine de réceptionner ton colis pendant que tu es partie, si vraiment ton panier rempli te fait les yeux doux. Vilaine fille. 

Étape 2 : (une demi heure après, vu que t’étais malencontreusement perdue au milieu des ballerines) Tu dis adieu à tes talons de 12 et ta robe longue. (De toute façon, les talons dans le sable, c’est niet, j’te rappelle.) Couvrance mi-ni-mum. En même temps, c’est l’été, personne ne te lancera des cailloux si tu montres tes cuissots. Promis. Pas la peine d’assortir tes maillots à tes vernis non plus. Enfin quoi que, vu que tu n’as pu prendre qu’un seul vernis, limite tu peux. Mais limite hein. Puis si tu pars juste avec ton mec/ta meuf/ton chien, tu peux laisser le pyj’ à la maison. Gain de place ! Privilégie les robes aussi. Ça prend moins d’espace qu’un haut et un bas.

Étape 3 : (Non, pas la peine de regarder les maillots tu pars demain ! Cesse tout de suite.) Acheter des mini contenants de voyage. À l’approche de l’été ça se trouve un peu partout. Si tu pars hors saison, pense à faire des stocks. Et achète des petites étiquettes, si tu ne veux pas te mettre du masque pour les cheveux sur la tronche ou du dissolvant dans l’œil. Si comme moi tu te demandes comment transvaser ton masque bien crémeux dans un tout petit pot, tu te la joues Mc Gyver comme moi.. *roulements de tambour* La poche à douille ! Bon, t’as l’air bien con et tes prochains cupcakes auront un goût de savon, mais ça marche bien. Ou si tu veux éviter d’empoisonner tes invités (ce qui est bien), tu remplis un sac congélation et tu coupes le coin. Tadam !

Étape 4 : Dans la même veine, tu vas devoir t’habituer à te faire des tresses ou à attacher tes cheveux. Parce qu’avec ta bouteille de 50ml tu ne vas pas pouvoir te chouchouter les cheveux tous les soirs et ils vont te faire la gueule avec le sable, le soleil et le sel. Vu que ton sèche cheveux et ton lisseur seront bien sagement restés à la maison, fais-toi un listing de 5 ou 6 coiffures faciles à réaliser et qui ne nécessitent pas trop de brol. Crois-moi, ça aide. Parce que le look « je reviens de la plage » c’est joli que dans les magazines. Donc si tu ne veux pas qu’on confonde tes cheveux avec une masse d’algues, fais-moi confiance.

Étape 5 : Rouler les fringues ! (Pas sous les aisselles, c’est mieux) Bon cette technique n’est pas sortie de ma p’tite tête, tu t’en doutes bien. Néanmoins, ça fonctionne pas mal ! Ça prend effectivement moins de place et surtout, ça évite de chiffonner tes fringues. Si tu es une maniaque du repassage, ça t’évitera d’avoir perdu du temps. Si comme moi par contre ton fer à repasser te menace de contacter la SPFàR pour abandon, bah ça t’évitera de devoir te coltiner cette tâche ingrate à l’arrivée. Tout bénef.

Alors évidemment ça fonctionne aussi si tu pars en avion et que tu n’as pas envie de lâcher 30€ pour un bagage supplémentaire. Ou simplement parce que ton mec en a marre de porter tes 3 valises à roulettes, tes 2 beauty case et ton sac à main. Je suis revenue, j’ai survécu, je ne suis pas chauve et j’ai pu m’habiller sans passer une demi-heure à me demander ce que j’allais mettre. Puis ça te fait une bonne excuse pour ne pas devoir ramener de souvenir à Tati Jacqueline ou à Cousin Machin ! 😉

Et toi, plutôt sac à dos ou caravane de fringues ? 😀

( Si quelqu’un arrive à déchiffrer la signature du dessin, qu’il fasse signe 🙂 )

« »