Le Saint-Graal des plantes de pieds.

schollAprès l’essai infructueux de @Rosefraiz concernant le salut de ses petits petons dans leur teRrrRRrible combat contre les chaussures à hauts talons, je me suis dit que j’allais tenter de continuer la recherche. J’avais déjà entendu parler des coussinets de chez Epitact® dont les mérites étaient vantés par la blogueuse TokyoBB mais une fois les petites merveilles trouvées, j’avais vite déchanté en voyant le prix. Eh ouais, 30€ le machin, 60€ la paire (on voit les math sup’ dans le fond), ça fait un peu rech quand on a l’habitude de payer des pompes 20€ (bha quoi, j’préfère en avoir plein ! #gonzesse). Au grand désarroi de mes pieds, je les avais donc laissés en rayon, gardant en tête l’adage « Il faut souffrir pour être belle » histoire de tenir le coup. (Ouais, j’préfère crever de mal dans de pompes que de me trimballer avec des ours morts aux pieds [communément appelés UGG] #tepu) Et puis hier, au hasard de mes pérégrinations chez Carrouf, je jette un coup d’œil au rayon Scholl®. Là, des petits coussinets criaient mon nom. (Ou étaient-ce mes plantes de pieds ?) J’observe la bête, regarde le prix et là miracle, ça coûte quasi rien pour une paire. Hop j’embarque. Du coup une fois rentrée, j’ouvre le truc pleine d’espoir, enfile ces petits coussinets (comme une mini tong d’orteil en mousse en fait) et mets mes collants par dessus. On réinstalle le truc et pof, on grimpe sur nos hauts talons chéris. Et franchement, c’est un peu magique. Rien à voir avec les espèces de trucs dégueux en gomme (les Party Feet®) qui se décomposent à vitesse V V’ et ressemblent plus à des limaces crevées (et séchées vu le manque d’efficacité) qu’à un truc confortable. Bon là j’viens de commencer à les porter donc sur la durée j’sais pas ce que ça donnera mais je pense que ça se lave toussa. Petit inconvénient, on voit la boucle sur l’orteil, donc à éviter avec des sandales mais bon, on ne peut pas tout avoir ! Par contre je suis retournée voir après les coussinets Epitact® et il semblerait que sur le net ça soit 30€ la paire. Tout de suite franchement plus intéressant. (A mon avis en pharmacie aussi, mais quand je les avais vus il n’y avait pas d’indication sur la boite et je ne voulais pas risquer d’en avoir un seul.) Du coup j’vais tenter d’aller en trouver, ils sont lavables à coup sûr et sont prévus pour durer un an, donc au final c’est un bon investissement. Je vous tiendrai au courant si j’arrive à m’en procurer ! (Aucun pied n’a été blessé pendant ce reportage.)

Ah et baïdewé, j’ai rajouté des trucs dans ma wishlist ! C’est bientôt ! 😀 #grattecadeaux

13 réponses sur “Le Saint-Graal des plantes de pieds.”

  1. Entre la petite boucle sur l’orteil pas discrète et le morceau de chaussette Epitact, je ne sais pas lequel est le moins discret des deux 😀

    Par contre, me suis aussi fait avoir par les Party Feet, à tester donc…

  2. moi je les avais payés 30 euros la paire je crois (et y a un petit filet pour les laver à la machine….) je pense que le prix est dû au matériau utilisé qui amortit vraiment bien et ça tient bien dans la durée ces trucs…j’avais déjà essayé des scholl même principe et je trouvais que ça amortissait moins bien… mais bon, moi et mes pieds difficiles , je vais te dire, on peut pas juger !en tous cas heureuse que tu aies trouvé ton bonheur! biz

  3. *_*…. vu que j’marcherais bien sur les mains (ahem, si j’savais) tellement j’ai mal aux pieds après 2min en talons, me faut les deux ! =D enfin jvais tjs tenter les scholl dès que je trouverai ça, tu m’diras quand t’auras essayé les autres O:)

  4. J’ai toujours mal dans des chaussures à talon autres que des bottes ou des bottines ^^Je testerais bien les coussinets Epitact mais c’est vrai que 30€ c’est pas donné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.