Moi aussi.. ça me touche.

Un article un peu différent aujourd’hui. On nous en parle chaque année, et on en parlera tant que la recherche n’aura pas abouti. Je vous parle du cancer du sein, cette sale bête qui peut malheureusement toutes (et tous) nous atteindre. La recherche coûte cher, ce n’est pas nouveau. Et les budgets alloués aux scientifiques fondent comme neige au soleil. Il faut donc faire appel au don, sans relâche.

La Fondation contre la Cancer lance la campagne www.cametouche.be pour pouvoir financer la recherche. Les fonds rassemblés permettent d’acheter le matériel de pointe indispensable aux scientifiques pour mener à bien leurs recherches.

“Les budgets pour la recherche scientifique sont très limités. En vérité, nous ne disposons que de 10 % du budget qui serait réellement nécessaire. Nous travaillons avec des budgets de 4 à 600 000 euros par projet de recherche, alors que nous avons besoin de millions…”, explique le docteur Manon Huizing de la Clinique du sein de l’Université d’Anvers (UZA).

« Les budgets publics pour la recherche scientifique sont assez limités et ne permettent pas aux chercheurs d’acquérir le matériel de pointe et les réactifs nécessaires pour une recherche fondamentale compétitive en Belgique. Nous avons besoin de soutiens financiers pour parvenir à  des avancées majeures dans le domaine du cancer. » explique Alexandra Van Keymeulen de la cellule de recherche sur le cancer du sein de l’Université libre de Bruxelles.

Vous comprenez donc pour quoi le don est aussi indispensable que la recherche en elle-même. Sachez également que chaque projet de recherche proposé par les équipes de scientifiques n’a qu’une chance sur 10 d’être accepté. Ils passent un temps dingue à essayer de convaincre pour obtenir les budgets nécessaires, temps qu’ils ne peuvent en conséquent pas consacrer à la recherche. La sensibilisation et l’encadrement des malades et de leurs proches est très importante mais sans les dons, la recherche n’avance pas et la maladie ne recule pas. On se dit qu’on est jeunes, que ça n’arrive qu’aux autres mais sachez qu’en Belgique, chaque année, près de 9500 nouveaux cas sont diagnostiqués. Depuis le début des années 2000, on peut espérer que les malades ont 90% de chances d’être toujours en vie 5 ans après. Mais ces progrès sont dus grâce à une sensibilisation au dépistage, à de meilleurs diagnostics, une amélioration de la prise en charge et des traitements. Tout ça ayant été financé en grande partie par les dons.

On n’a pas toutes les moyens de donner sans compter. C’est pour quoi le site propose de choisir vous-même le montant de votre don. Je suis moi-même étudiante donc j’ai fait dans la mesure de mes moyens, en espérant pouvoir donner plus par la suite. Et si vous voulez rejoindre mon équipe de soutien, ça se passe par ici ! : http://www.cametouche.be/team/34 Il ne s’agit pas d’une course entre équipes mais une manière originale de récolter des dons 🙂 Si vous ne pouvez pas vous le permettre pour l’instant, n’hésitez pas à faire tourner le lien ! Je compte sur vous 🙂

Et n’oubliez pas le ruban rose.. 🙂

httpv://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=21tPiBHdGSk

Bisous les chatons ! On se retrouve bientôt pour du plus joyeux.

Je suis colère.

Et consternation. Et nausées. Et plein d’autres choses encore. Cet article risque d’être décousu, je m’en excuse d’avance. Le sujet a été abordé plusieurs fois, mais en multipliant les occurrences, y’en a qui finiront par comprendre. Peut-être. Un jour.

Vous avez certainement tous (ou presque) suivi l’histoire du hashtag #harcèlementderue qui a fait suite à la vidéo de Sofie Peeters. Pour les retardataires, voici le lien de la vidéo et de quelques tweets en rapport. Vous comprendrez vite mon état.  Le lien.

Ce qui me révolte ? Les réactions. Déjà quand elles viennent d’hommes qui n’ont pas la moindre idée de ce que c’est de supporter ça tous les jours, ça me donne envie de les pendre par les c*uilles. (oui, carrément.) Mais quand elles viennent de femmes, qui devraient soutenir et comprendre, là, je ne sais même plus quoi faire.  Un petit florilège des réactions ainsi que les réponses que j’y apporte.

– « Oh c’est bon, c’est un cas isolé, la preuve elle reste à Anneessens. »

Viens vivre à Bruxelles, ou dans toute autre ville ou village mon grand. Viens me suivre dans la rue

et voir si ça n’arrive que dans les quartiers « défavorisés ». Juste une journée, et tu comprendras que ça arrive partout. Tout le temps. En Belgique comme en France, comme ailleurs. Si tu n’es pas au courant, sors de ta grotte. (Ou restes-y en fait.)

– « Ce n’est jamais qu’un compliment, tu devrais être flattée ! »

Flattée  ?! D’être matée comme un bout de viande fraîche ? De me faire siffler comme on appelle un chien, d’entendre les bisous sonores, les claquements de langues et autres ? De me faire mettre la main au cul dans les transports ou en rue ? Et même quand le « compliment » se fait plus ou moins poli, comment réagir ? Si on nie et qu’on trace notre route, il ne faut pas 2 secondes pour entendre un « Salope ! » « Pute ! » « Chienne va! » fuser. Ou la réaction typique du frustré « Nan mais t’as cru que t’étais Miss Monde ? Sale moche ! » Si on dit « merci », c’est vu comme un « Ok, on baise ? » Et je n’exagère pas le moins du monde. Quand c’est pas ça, c’est le mec qui change de trottoir en même temps que toi, celui qui roule à 2 à l’heure à ta hauteur en t’invitant à venir le sucer dans sa voiture, ou les 5 jeunes qui te bloquent le passage parce que tu ne veux pas donner ton numéro de téléphone. Et que ce soit ça ou te faire plaquer contre un mur, les gens ne bougent pas. Que tu sois Avenue Louise ou à Belgica. Ça fait partie du décor.

– « Oh t’exagères pas un peu ? Un peu parano toi non ? »

Ouais mec, la main au cul j’l’ai inventée, et mon deuxième prénom c’est Jeanne d’Arc. Trouduc.

– « Si tu t’habilles comme ça, tu le cherches ! »

Ah bah oui. Logique. Si je mets une jupe c’est que je suis une grosse cochonne en manque de cul, qui n’attend que de se faire aborder. Mais bien sûr. Et si je me maquille c’est parce que je rêve de me faire prendre dans une ruelle ? On n’est plus au Moyen-Âge les gars. Parce que dire ça, ça revient à dire que  la pauvre fille qui vient de se faire violer l’a bien cherché, avec sa jupe au dessus du genou. Hein, la salope. Vous croyez vraiment que je vais m’habiller en jeans même par 30°C parce que ces mecs n’ont aucune éducation ? Jamais. 

« Han la vilaine elle stigmatise ces pauvres maghrébins. »

Si on ne voit que des maghrébins dans la vidéo, c’est malheureusement parce que dans 90% des cas, ça vient d’eux, sans pour autant dire qu’ils le font tous. Ce n’est pas une manipulation de la réalisatrice. C’est juste un constat. Si vous pensez que ce combat est un combat à vocation raciste, allez jouer sur l’autoroute. Parce que bon, si vous n’étiez pas un poil racistes vous-mêmes, vous y verriez des Hommes avec un grand H, pas une couleur de peau ou une ethnie. On s’en fout qu’ils soient maghrébins, italiens ou anglais. On veut juste qu’ils nous foutent la paix.

– « Oh bah s’il te propose de l’argent, c’est qu’il trouve que tu le mérites, c’est bien ! »

Oui, c’est super flatteur de se faire proposer 50€ pour une pipe alors qu’on attend en jeans dans le hall d’un hôpital. Et logique surtout. On en voit souvent des putes en JEANS dans un HÔPITAL la journée, vous n’avez jamais remarqué ? Rhooo enfin.

– « T’as qu’à baisser les yeux hein, faut pas les chercher »

Et me mettre à quatre pattes aussi ? Bien que l’idée puisse leur paraître plutôt sympa, no way. Je regarde droit devant moi, j’avance. Hors de question de les laisser gagner et d’avoir l’air soumise. La prochaine étape, c’est quoi ? Je ne sors plus de chez moi parce que bon, hein, je me montre au monde, faut que j’assume ?

– « T’as les cheveux rouges, c’est que t’aimes qu’on te regarde, viens pas t’plaindre ! »

Et ? Avoir une couleur de cheveux qui sort de l’ordinaire les autorise à me regarder comme une bête de foire ? À m’insulter ? À me dégrader ? Certainement pas. Et même si parfois l’idée de changer de couleur me traverse l’esprit pour qu’on me foute la paix, je me dis que même brune, ça sera pareil. Parce que j’aurai une jupe ou un décolleté, ou même ni l’un ni l’autre. Que je marcherai dans les mêmes rues, que je prendrai les mêmes métros, et que j’aurai toujours aussi peur de me faire coincer au détour d’une ruelle.

Parce que oui, la peur, elle est là. Souvent je prends la voiture pour ne pas devoir passer par certains coins. Et même là, on arrive à t’emmerder. Le camionneur qui te klaxonne parce qu’il a vue sur tes gambettes. Le gars qui s’arrête au milieu du rond point et descend de sa voiture pour venir te voir. (Si si) Le gars dans la voiture d’à côté qui te mime des gestes obscènes comme un ado de 15 ans. Obligée de fermer ta fenêtre, de verrouiller tes portes et de monter le son. Et d‘attendre que ça passe.

Je vous ai parlé du gars qui descend de la voiture de son pote et me suit dans la rue malgré mes 4 « Non, merci. » ? Du paki du coin qui attend devant ta porte parce qu’il a vu où t’es rentrée ? Des fois où j’ai dû faire des détours ou changer d’itinéraire pour qu’on ne me suive pas jusqu’à chez moi ? J’ai dû oublier. À force hein tu sais, ça devient quotidien. Et ça me fatigue, cette ambiance anxiogène. Pourtant je ne suis pas spécialement grande (au contraire), ni spécialement bonne, je n’ai pas non plus de gros seins. Et pourtant. On est toutes sur le même pied d’égalité. Enfin presque, sauf la connasse du BW qui ne sort pas de son enclos sécurisé, ou alors dans sa voiture avec chauffeur. Celles qui critiquent n’ont jamais été confrontées à ça.

Alors franchement, que tous ceux qui ne sont pas foutus d’au moins accepter que ça existe aillent se faire voir. Vraiment. Et que ceux qui exagèrent en disant « Oh zut j’ai souri à une gonzesse, je fais du #harcèlementderue » retournent jouer aux Légos.

« Quand on sait pas on dit pas » comme on dit. Bisous.

(Je pars en vacances, je validerai les commentaires au fur et à mesure.)

 Et comme c’était très long (comme ma b.. ah non.) voilà plein de patates. Merci soeurette pour la bonne idée.

Les produits qui me font envie !

Ah que coucou ! Comme vous le savez, les soldes ont commencé. Et comme toute fille qui se respecte, ça me donne envie de dégainer ma carte de banque et d’acheter plein de trucs dès que la moindre pastille de réduction s’y colle en me disant « Mais attends, c’est une super réduction ! » ou « Nan mais même si c’est pas très soldé, c’est déjà ça, et puis si j’attends je sais qu’il n’y aura plus ma taille après ! » Ca vous dit quelque chose ? Hein allez, avouez ! Bon par contre, aller m’entasser dans les magasins un premier samedi de soldes par 35°C ou sous une drache monumentale (bienvenues en Belgique) à devoir montrer les dents pour attraper un t-shirt qui se révélera moche ou mal coupé une fois rentrée chez moi loin des stratagèmes et des pièges mis en places pour nous dérouter, ça ne m’intéresse pas des masses. Du coup je dégaine ma CB bien tranquille chez moi devant mon écran. Ceci dit, je pars ce w-e à Strasbourg (hiiii) et je sais que les Kiko, Sephora, Stradivarius, Undiz et autres vont réussir à m’avoir donc je ne fais que baver sagement devant les sites de commande en ligne. Je ne résiste quand même pas à l’envie de vous faire un genre de mini wishlist imaginaire pour vous faire part de mes coups de coeur chez Zalando qui vient d’ouvrir son site web belge et qui est, soyons honnêtes, un véritable endroit de perdition regroupant make-up, chaussures, sacs, fringues et j’en passe. C’est parti !

1. Fond de teint Korres : Depuis le temps que j’entends parler de cette marque, j’aimerais bien tenter. Surtout qu’avec la réduc c’est hyper raisonnable – 14,95€
2. Bottes Dockers by Gerli : Amwa ! Je mets tout le temps des bottes de ce genre mais que je paye 20-30€ et les talonnettes finissent toujours par se barrer. Alors j’en rachète, en espérant que celles-ci tiendront plus longtemps ! Je devrais les recevoir la semaine prochaine, je vous les montrerai ! – 49,95€
3. Foulard Pieces : J’adore cette marque pour les accessoires. Foulard léger, du corail, des formes géométriques, que demande le peuple ? – 15,95€
4. Robe Pink Loop :  Typiquement le genre de robe que j’aime porter en été. Avec des sandales la journée, des talons et une veste cintrée + accessoires le soir. – 19,95€
5. Haut de maillot Pieces : Argh, j’suis amoureuse. Mais le blanc et mes cheveux ça ne fait pas bon ménage, surtout pour un maillot.. Tristesse ! 😥 – 16,95€
6. Collier Pieces : Il est trop chou ce collier Pinocchio non ?  Moi je l’imagine bien se balader autour de mon cou ! – 12,95€
7. Gilet Pink Loop : Gros gros coup de coeur pour ce petit gilet adorable. Le mélange des rayures et du côté chiné + la petite poche, je suis fan. – 26,21€
8. Fard mono Agnes B. : Longtemps que je n’ai plus testé les fards de cette marque, mais la couleur est splendide. – 7€
9. Rouge à lèves Korres : Encore la marque Korres qui attire ma curiosité. La couleur a l’air joliment pailletée. Et la présence de beurre de mangue me dit qu’il doit glisser parfaitement et être hyper agréable à porter. – 10,95€

Voilà ! Et vous, qu’est-ce qui vous fait envie ? Connaissez-vous les produits Korres, vous en pensez quoi ? 🙂

 

Famille en forme – Weight Watchers – Concours

Salut les p’tits chats !

Chose promise chose due, j’ai un bouquin à vous faire gagner 🙂 C’est l’été (hum hum), on a besoin de recettes pour les petites salades du midi sous cette chaleur (kof kof) étouffante (kof kof) , me voilà à la rescousse ! Bon je dis ça mais j’ai toujours la même flemme une fois le frigo ouvert. Pas de raisons que ça soit pareil pour vous ! Ce chouette livre devrait vous motiver à faire de bons petits plats pour toute la famille ! En effet comme son nom l’indique, ce livre couvre les besoins (et les exigences) d’une famille entière. Parce qu’on le sait à peu près toutes, faire régime seule ça va (presque), faire régime quand la famille bouffe du nutella au pain, c’est plus délicat. Donc hop hop, on met tout le monde sur le même piédestal !

Et on va commencer par une recette hyper simple réalisée avec un chef lors du workshop Weight Watchers.

Ingrédients pour 1 personne :

Un filet de poisson au choix
Une carotte
Un poireau
Une échalote
Un citron
Citronnelle
Sel, poivre, muscade
Vin blanc sec
Matériel :

Une poêle
Un four
De l’aluminium (simple non?)

Marche à suivre :

Détailler les légumes en lamelles et l’échalote en cubes et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive après y avoir fait dorer l’échalote. Saler et poivrer. Réserver sur l’aluminium dont les bords ont été pliés (voir photos plus loin).  Faire une incision perpendiculaire à la longueur du filet. Le faire revenir dans la même poêle, assaisonner, déglacer avec le vin blanc. Placer le filet sur les légumes. Arroser d’un peu de jus de citron, de muscade et ajouter les branches de citronnelle détaillées en petits morceaux. Refermer la papillote et mettre au four une dizaine de minutes.

Astuce :

Les papillotes peuvent être préparées à l‘avance et cuites en dernière minute. Sain, léger et rapide, à servir en plat où en entrée.

 

Concours

Allez, juste pour voir si vous avez suivi, de quelle couleur est mon vernis ? Je tirerai au sort parmi les bonnes réponses, vous avez jusque mercredi 13 à minuit pour tenter de remporter un exemplaire du livre « Famille en Forme » de chez Weight Watchers !

 

EDIT

La gagnante a été tirée au sort parmi toutes les bonnes réponses c’est à dire 15 sur les 17 commentaires car je n’accepte pas « Corail » car le corail est beaucoup plus orangé.

Voici le résultat du tirage au sort par random :

 

 

 

 

 

 

C’est donc Mélisandre qui remporte le livre Weight Watchers ! Je t’invite à m’envoyer ton adresse postale via le formulaire de contact de mon blog pour que je la transmette au service presse.

 

Bisous les p’tits chats !

Manucures – 1

Je sais, je suis une grosse moule qui ne poste vraiment pas assez et qui laisse sa caméra prendre la poussière. J’ai honte 😳 , surtout que vous êtes plusieurs à m’encourager à poster avec des petits messages adorables. (kikoukeurbisounours!) Du coup petit article simple et (je l’espère) efficace.

Vous êtes nombreuses à aimer mes manucures lorsque je les poste sur instagram, j’ai donc décidé de faire quelques billets avec mes manucures récentes. Je ne me considère pas Nail Artist, je dessine rarement sur mes ongles, je me contente de stamping, de striping tape, de dégradés de couleurs ou de paillettes, mais j’aime quand c’est bien fait. Hors de question que ça déborde.

J’espère néanmoins que ça vous plaira, ça interpelle souvent des gens dans les magasins, etc, donc autant vous en parler ici ! Si cette première édition vous plaît, la suite viendra. Et j’essaye vraiment de m’y remettre, au moins toutes les semaines. À bientôt les p’tits chats !  😀

 

 

La présentation est un peu pourrie, toutes mes excuses, je n’ai pas trouvé mieux. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les afficher en plus grand ! 🙂

Eh mon ami, t’aimes ça manger des pizzas ?*

Oui, je sais, en principe ce sont des patates, mais c’est moins sexy qu’une pizza non ? ( *Pour ceux qui ne saisiraient pas la référence, c’est ici 😀 )

Et comme moi j’aime bien manger des pizzas (ça se voit) (poil au doigt), je me dis que vous aussi. Du coup, je viens vous parler d’une chouette campagne lancée par les pizzas Wagner (mais siiii vous connaissez, les Wagner Crunch, ça doit vous dire quelque chose non ?) qui consiste à vous faire gagner des.. Pizzas Party ! (Naon pas des merguez party, suivez un peu !) Donc oui, comme une pyjama party, mais avec des pizzas. Pleeeein de pizzas. Toi aussi t’as l‘estomac qui gargouille là ? Moi oui en tous cas ! #omnomnomnom

Alors, y’aura un gagnant par semaine jusqu’à la fin de l’année, donc 40 fiestas en tout ! Mais coooomment allez-vous me dire ! Eh bah oui ma p’tite dame ! Alors c’est simple, leur slogan pour toute cette campagne sera « You share it, we pizza party it ! » Pas très clair pour vous ? Héhé, ils ont tout prévu ! Voici la vidéo explicative. J’sais pas vous, mais moi, une planète en forme de rondelle de sauciflard, ça m’inspire. 😀

httpv://www.youtube.com/watch?v=Fksv9T1SlQs

Vous pouvez également voir sur le site de Wagner les pizza parties déjà organisées ! Si mes souvenirs de maths supps (humhum) sont bons, il y en a déjà 7 qui ont eu lieu, il vous reste donc 33 chances de gagner votre propre pizza party !

Bon allez, je sais, c’est bientôt l’été (enfin on espère 😐 ), les bikinis, la plage toussa… Promis je vous parle bientôt de repas plus lights.. Avec un livre de recette à gagner à la clé ! Stay tuned !  😀

 

 

I need you !

Bobbi BrownBobbi Brown organise un concours à travers 15 pays pour trouver sa nouvelle égérie. Pour une fois qu’un casting ne nécessite pas de faire 1m75 pour 50Kg, je me suis dit pourquoi pas ! Mais pour parvenir à être la finaliste belge dans un premier temps, j’ai besoin de votre aide

L’application a l’air un peu capricieuse, je vous propose donc de :

– Vous rendre sur la page facebook de Bobbi Brown Belgique,

Liker la page

– Cliquer sur l’application « Pretty Powerful » qui se trouve maintenant en haut, sous la bannière de la TimeLine,

– Cliquer sur « Participez »  dans l’encart rose puis accepter l’application,

– Chercher mon nom dans l’encart « chercher une histoire » à savoir Aurore Sabbe,

– Cliquer sur « vote« , attendre que cela s’ouvre et cliquer à nouveau.

Un peu compliqué, je vous le concède, mais si vous avez 5 minutes, ça serait adorable de me filer un coup de main ! 😀

Je compte sur vous pour faire passer le message !

 

Merci les p’tits loups 😀 Ça me ferait un super cadeau d’anniversaire... (Oui je sais, chantage sentimental toussa.. Pardonnez-moi ! 😀 )

Joyeux Noël !

Salut les frouches !

 

Je suis désolée d’avoir abandonné mon blog si longtemps ! Promis, je vais m’y remettre, j’ai plein de produits à vous montrer ! Et puis il faudrait que je vous donne des exemples de maquillages pour le nouvel an ! Ca vous dit ? 🙂

J’espère que vous avez toutes et tous passé un bon réveillon, un Joyeux Noël et que vous avez été gâtés surtout !

Je vous laisse avec un florilège de mes manucures pour vous donner quelques idées, et je reviens très vite !

[nggallery id=3]

1 : Kiko n°299 et Essence 01 Special Effect Topper « It’s Purplicious »
2 : Summer Nails H&M
3 : ELF « Nude » & Newspaper (tuto ici 😉 )
4 : Rouge Laque Bourjois et Essence Colour & Go « Make it Golden »
5 : Le rose du duo H&M « Vivid Nails » et mini vernis Hema n°12
6 : Mani « Papillon » avec Essence Colour & Go « Viva la Green », Kiko n° 342, pinceau nail art Claire’s et H&M « White »
7 : Mani « Léopard », ELF « Gum Pink » et nail art Claire’s
8 : Taupe Catrice « From Dusk to Dawn » (ou taupe ELF, je ne sais plus) et ELF « Blush »
9 : Voir 4
10 : Essence Colour & Go « Got a Secret » et noir Hema
11 : Hema n°12 (noir) et n°02 (paillettes)
12 : Voir 8

Bisous les p’tits chats !  😛

Nespresso lance Les Chocolats. Et fait ça bien !

Hier soir, j’ai eu la chance d’être invitée à la soirée de Nespresso, qui voulait nous présenter sa nouvelle gamme de chocolats. Soirée qui a eu lieu dans un cadre de choix : Le MIM (Musée des Instruments de Musique) Rendez-vous au neuvième étage pour l’apéritif et la présentation. Et là, on s’est à peu près toutes rendues compte qu’on avait bien fait de venir en transports… En effet, le Veuve-Cliquot coulait à flots ! Et ce n’était pas pour nous déplaire, ces délicieuses bulles. Pour accompagner ceci, plein de jolies mises en bouche à base de foie gras (Oui, désolée Lush, flagellez-moi à coup de bombes pour le bain, je le mérite. Mais pardon, c’est trop bon), de saumon fumé, de thon mi-cuit, de viande des Grisons etc… Miomiom. Ça donnait le ton (c’est toi l’thon !). Puis ils étaient généreux hein. Pas le temps de boire deux gorgées que le verre était de nouveau rempli. *hips*

S’en suivit une petite présentation sur Les Chocolats, la démarche, les produits choisis, etc. Je vous avoue que les bulles ont un peu entamé ma capacité à me concentrer. Et je pense que je n’étais pas la seule ! (Hein Aurélie ?  :-D)

Puis nous arrivons au dixième étage devant de jolies tables bien dressées. On nous dit de nous installer où on veut, me voilà donc promue au rang de… coffee specialist ! Une fois toutes et tous à table, on s’est jetés sur le pain comme un seul homme. #bonsoirlahonte ! (fallait bien éponger tout ça… hum)

Je vous présente le menu ? (cliquez sur les liens pour voir les photos)

Première entrée : Tartare de turbot, caviar Osciètre, fleur de courgette à la mousse de Gin et de citron de Menton, servi avec un Riesling Grand Cru de 2008.

Seconde entrée : Ravioles de tomates aux artichauts, mozzarella di Bufala et girolles poêlées, servies avec un Barbaresco de 2006.

Plat au choix :

Carré et selle d’agneau de lait rôtis, aubergines, légumes de saison poêlés à l’huile d’olive

ou

Cannolo au fromage de chèvre et amandes de Sicile, légumes de saison poêlés à l’huile d’olive

tous deux servis avec un Côte Rotie de 2008.

Je me suis arrêtée au Riesling, appréciant difficilement le vin rouge. Les plats étaient très raffinés, tous délicieusement exécutés. Un vrai plaisir !

Nous sommes ensuite passés au cœur du sujet, le chocolat ! Soit on choisissait son café et puis le chocolat nous était conseillé en fonction, soit on commençait par choisir le chocolat qui nous tentait. Connaissant déjà la gamme des cafés, j’ai d’abord pris un de mes préférés, le Rosabaya (à égal niveau que le Dulsão dans mon top 3) et j’ai donc été dirigée vers le Passion Gingembre, de la gamme des Variations. Pour exemple, le Dulsão lui, est associé au Brésil, de la gamme des Grands Crus cette fois. D’après ce que l’adorable Kerry nous a expliqué, la forme a été étudiée pour « activer » certaines papilles en particulier, l’épaisseur est également contrôlée. Les harmonies café/chocolat sont comparables à l’association d’un vin et d’un fromage. Pour certaines c’est juste bon, pour d’autres l’harmonie est vraiment parfaite et révèle vraiment les saveurs des deux composants. Et ça, ça doit être un sacré boulot !

Par souci d’une étude complète (comment ça, gourm.. gourmanquoi ?), nous sommes donc parties à la conquête de toute la gamme, terrassant les chocolats un à un, sans pitié. Et en un seul mot : MIOUM ! Pas un ne m’a déçue, honnêtement. @lauwqui lui en a moins aimé certains, le goût iodé du caramel au beurre salé par exemple, ou le goût du gingembre qui est assez particulier. Faut dire que je ne suis pas difficile au niveau des goûts originaux, donc pour moi c’est une pure réussite.

Allez venons-en au fait, je sens que vous attendez ça avec impatience… Le CONCOURS ! J’ai une boîte au choix à vous faire gagner. Soit la boîte Grands Crus, soit celle des Variations. Une petite question pour corser un tout petit peu le jeu, je vous demande de me dire combien il y a de différentes sortes de chocolats dans l’entièreté de la gamme. La réponse se trouve facilement sur le site de NespressoDate limite de participation : le 1er novembre. Le résultat sera annoncé dans la foulée.  😉

Postez-moi un commentaire avec :

Votre réponse
Votre choix pour la boîte
Et surtout, une adresse e-mail valide, que je puisse contacter le gagnant.

Je ferai un tirage au sort via random.org pour désigner le gagnant.

A vos claviers ! 😀

 

EDIT

Après tirage au sort par random, et en retirant les commentaires non joueurs ainsi que les doublons, la gagnante est Aurélie (aster..@gmail.com)
Félicitations à toi ! Tu recevras bientôt ta boîte de chocolats !

Pour les autres, à bientôt pour d’autres articles, et qui sait, peut-être d’autres concours !

 

Plus de photos :

[nggallery id=2]

Deuxième atelier !

mkupCette fois-ci, la date est fixée au vendredi 17 juin, 18h30.

Cet atelier sera destiné aux débutantes également, nous aborderons le maquillage du visage dans son entièreté. Quel type de fond de teint pour quel type de peau, comment réaliser un maquillage des yeux pour tous les jours, quels sont les petits conseils à appliquer quotidiennement. Vous aurez chacune une version papier de ce qui aura été dit, histoire d’avoir un pense-bête.

Je propose également à chaque participante d’amener sa trousse de maquillage. Après petite analyse, je vous dirai ce qu’il y a à ajouter et ce qu’il faut bannir, ainsi que des idées de maquillages à réaliser avec vos propres produits. Je vous conseillerai également sur une liste de produits abordables mais indispensables dans votre attirail. Mon matériel sera bien évidemment mis à disposition.

J’ai mis mon flickr à jour, n’hésitez pas à aller y voir quelques exemples de maquillages.

Il y a donc 3 2 places disponibles pour ce premier atelier.

Les inscriptions se font par mail, à l’adresse sabbeaurore(at)gmail(dot)com. Les premières arrivées seront les premières servies, pas de favoritisme. Si certaines m’envoient un mail après dépassement des places, elles seront prioritaires lors d’un prochain cours.

Pour info, j’habite à deux pas de :

Métros 2 et 6 : Louise ou Hôtel des Monnaies.

Tram 94 : Louise ou Stéphanie

Tram 92 : Stéphanie.

(A Bruxelles donc)

L’adresse complète sera communiquée aux inscrites.

Le tarif est de 45€ par personne. Cela comprend également de quoi manger et boire au long de la soirée, je ne compte pas vous laisser dépérir 😉

A régler :
Par virement (numéro de compte communiqué dans l’e-mail de confirmation) au maximum pour le jeudi, histoire que je puisse le voir dans mes relevés
Sur place en liquide (compte juste si possible 🙂 ).

Merci de me prévenir de votre choix à l’inscription !

 

Voilà, n’hésitez pas et j’espère que tout cela vous plaira autant qu’à moi 😉